Accueil » Cellulite et peau d'orange » Massage et cellulite
Massage contre cellulite

Massage et cellulite


Le massage brûleur de graisses

Quand on pétrit sa peau, même maladroitement, on sent que quelque chose se passe.
En fait, on réveille la circulation, et ce massage va permettre d’évacuer les déchets , de stimuler la lipolyse (combustion du gras) .
Un bon massage peut relancer la machine à brûler les graisses, quand celle-ci est «grippée» (accumulation de gras, rétention d’eau, manque de tonus, circulation lymphatique au ralenti).

► Les techniques de massage anti cellulite

Le pompage : Exercer une petite pression de quelques minutes la main à plat sur la culotte de cheval, le ventre ou même le plexus solaire, puis relâcher.
Le glissé : Les doigts joints, enserrer sa cheville et remonter jusqu’au genou, puis le long de la cuisse, pour bien faire circuler le liquide lymphatique.
Le modelage : A pleine main, «saisir» la masse un peu molle puis pétrir et malaxer pour décompacter les amas graisseux.
Le palper-rouler : Saisir la peau entre le pouce et l’index, décoller,
puis faire rouler le tour de la zone cuisse, ventre ou bras.
Un peu comme si une vague se déplaçait.

La régularité est très importante !
Pour qu’un auto-massage soit efficace sur la silhouette, il faut qu’il devienne un réflexe quotidien, et dure entre 5 à 10 minutes minimum.

► Les différents types de  cellulite

Comme pour les cheveux et la couleur des yeux, on n’a pas toutes la même cellulite…
Pour mieux la traquer, il faut bien l’identifier.

Adipeuse
Souvent due à une petite surcharge pondérale, cette cellulite est molle et indolore, fixée sur l’abdomen, les cuisses et la face interne des genoux.

Infiltrée (ou aqueuse)
Liée à de la rétention d’eau ou à une mauvaise circulation.
Peau molle gorgée d’eau .
Les symptômes : veines apparentes, sensation de gonflement au moment des règles et des grosses chaleurs.

Fibreuse
Dure et douloureuse au toucher, cette cellulite a un effet «vaguelette» visible même en position allongée.
Peau d’orange apparaissant au pincement .
La cellulite plus ancienne est emprisonnée par les fibres de collagène
qui se sont rigidifiées.