Accueil » Maquillage permanent » Le maquillage permanent : techniques , explications et conseils

Le maquillage permanent : techniques , explications et conseils


A qui s’adresse ce type de  maquillage  ?

En principe , toutes personnes adultes peut bénéficier du maquillage permanent  :

  • Tant les hommes que les femmes, et de tous âges
  • Toutes celles et ceux qui souhaitent gagner du temps
  • Celles qui veulent allier beauté et confort vingt-quatre heures sur vingt-quatre
  • Celles qui détestent le maquillage qui coule et se défait
  • Les sportifs en tous genres
  • Les personnes qui ont des problèmes de vue, qui portent des lentilles de contact ou des lunettes
  • Celles qui présentent des allergies au maquillage traditionnel
  • Les personnes qui désirent corriger certaines asymétries de leur visage
  • Les accidentés, brûlés ou opérés (cicatrices)
  • Celles et ceux qui présentent des dépigmentations
  • Les personnes qui souffrent d’alopécie (absence de pilosité à  certains endroits), permanente ou temporaire (par exemple suite à  une chimiothérapie)
  • Les femmes qui souhaitent réparer une dermopigmentation « malheureuse»…

Que peut-on faire avec le maquillage permanent ?

►► Les sourcils

  • Trop clairs, blonds
  • Interrompus par une cicatrice
  • Alopécie partielle
  • Mal positionnés ou asymétriques
  • Sourcils trop bas ou tombants
  • Implantation irrégulière, tourbillons
  • Sourcils incomplets, trop courts
  • Sourcils absents
  • Séquelles de chimiothérapie

►► Eye-liner et trait de khol (maquillage permanent des yeux )

  • Pour un regard plus profond et plus séduisant
  • Lorsque les cils sont trop blonds
  • Si les cils sont clairsemés ou absents
  • Pour celles qui ont facilement des larmes dues au vent, au froid, à  la lumière, etc.
  • Pour les malvoyants

►► Les lèvres ( contour et lèvres pleines)

  • Parce que les repas, la cigarette, les baisers effacent crayon et rouge à  lèvres
  • Lèvres trop minces
  • Lèvres asymétriques
  •  Lèvres trop épaisses
  • Contour peu ou mal marqué
  • Lèvres trop pâles
  • Séquelles d’accident
  • Séquelles de bec-de-lièvre

►► Les grains de beauté et les taches de rousseur

Pour cacher de petites imperfections ou cicatrices (varicelle, acné…)

►► Fard à  joues (blush)

Pour le plaisir d’avoir bonne mine…

►► L’aréole des seins

  • Camoufler une cicatrice périaréolaire
  • Recréer une aréole avec mamelon en « trompe-l’oeil »
  • Foncer des aréoles trop pâles
  • Agrandir les aréoles trop petites
  • Redéfinir un contour irrégulier

►► Le camouflage de cicatrices ou de dépigmentations

Lorsqu’on en a assez de les voir (et de les montrer…)

►► Alopécie (absence de pilosité)

Pour créer des poils ou des cheveux en « trompe-l’oeil »

En résumé
De plus en plus nombreuses sont les femmes qui souhaitent ne plus avoir à  se maquiller,
et se trouver pourtant aussi belles le matin que le soir… et la nuit!
Bref, quel que soit votre style de vie, le maquillage permanent est pour vous.
Personne ne verra que vous ne vous êtes pas maquillée comme d’habitude.

A qui vous adresser ?

Une fois la décision prise, reste le plus difficile: trouver la personne qui réalisera parfaitement votre « tatouage » permanent.
Ce choix revêt une importance décisive.
Vous devriez y consacrer au moins autant d’attention qu’à  celui d’un médecin ou d’un dentiste.
En effet, c’est votre visage, votre apparence, votre personnalité que vous lui confiez.

Assurez-vous de choisir un professionnel qualifié et reconnu, ayant de l’expérience
dans ce type de maquillage .
Il doit vraiment s’agir d’un professionnel très expérimenté .

Tout d’abord, nous vous suggérons de visiter l’institut et de vérifier qu’une pièce y est destinée exclusivement au maquillage permanent (pour que l’on n’y trouve pas de germes provenant
d’autres activités, par exemple du spray de laques, de la poussière d’ongles, etc.).
De plus, la propreté doit être exemplaire.
Des stérilisateurs doivent être présents.
Le travail doit se faire en gants de caoutchouc.
La chaise doit être recouverte d’un papier protecteur.
Les aiguilles doivent sortir d’un emballage stérile, ou être neuves à  chaque utilisation .
Bref, tout doit respirer une hygiène parfaite et vous inspirer confiance.

Vous devriez aussi vous renseigner sur la formation professionnelle et les compétences du praticien.

Si vous envisagez un rouge à  lèvres permanent, un camouflage de cicatrices, un blush (fard à  joues)
ou encore d’autres traitements spéciaux, insistez sur les qualifications particulières requises
pour ces genres de travaux (beaucoup plus spécialisés que le maquillage permanent des yeux, des sourcils ou du contour des lèvres).

Très important aussi : qu’en est-il de votre dossier et de votre suivi ?

L’institut tient-il un dossier individuel pour vous ?
Vous a-t-il fait remplir un questionnaire de santé?
Sera-t-il à  même de vous garantir à  long terme un suivi, en particulier les retouches nécessaires?

En résumé , pensez au long terme .
Le maquillage permanent est bien un tatouage que vous allez porter longtemps .
Vous devriez bien ressentir le praticien qui va vous l’appliquer afin de pouvoir établir avec lui
une relation de pleine confiance .
Le succès de votre maquillage  en dépend .

Voir la suite : questions/réponses à  une spécialiste du maquillage permanent