Accueil » Maquillage » Le maquillage des peaux noires ou métissées
maquillage des peaux noires

Le maquillage des peaux noires ou métissées


Conseils de maquillage pour les peaux noires ou métissées

Les techniques de maquillage des peaux noires sont les mêmes que celles des peaux blanches.
En revanche, il faut tenir compte de leurs spécificités pour le choix des produits et des couleurs.

► Maquillage et peau grasse

C’est le problème de la majorité des peaux noires ou métissées.
Afin d’assurer une bonne stabilité au maquillage, appliquer une fine couche de base de prémaquillage neutre ou colorée.
Eviter l’emploi de fonds de teint trop gras, fixer et matifier généreusement ce maquillage avec de la poudre compacte ultrafine. Cette dernière sert aussi aux retouches au
cours de la journée.

Maquillage et forme du visage

Il est possible de restructurer un visage souvent trop rond à  condition d’utiliser des poudres pressées plus foncées que le teint, qui permettent ainsi de creuser les joues et d’affiner le nez.
Amplifier le volume des pommettes avec des couleurs plus claires, mates ou irisées.

► Maquillage parfait du teint

La plupart des femmes noires ont besoin d’un fond de teint qui ne grise pas la peau.
Très foncée et bleutée, elle devient immédiatement grise ou verdâtre si on la recouvre d’un fond de teint trop froid, contenant une forte charge pigmentaire rose.

Il est donc recommandé d’appliquer, sous le fond de teint, une base correctrice orange.
Pour parachever le maquillage, un fond de teint brun foncé à  forte charge pigmentaire jaune contribue à  éviter un teint terreux.

Les peaux foncées à  tendance chaude cuivrée, couleur d’épices comme le sont souvent celles des magnifiques femmes des îles, n’ont pas besoin de prendre cette précaution. Leur teint grise moins.
Si un épiderme très noir ne présente pas d’imperfections notables, un simple poudrage très foncé directement sur une base correctrice orange peut donner d’excellents résultats et faire ressortir le velouté de la peau.
Celles qui souhaitent éclaircir leur peau devront appliquer une base de prémaquillage neutre (la base correctrice blanche griserait leur teint) sous un fond de teint adapté dont la couleur tire franchement sur le jaune.
Par ailleurs, l’acidité de beaucoup de peaux noires est susceptible de faire virer les couleurs des produits
Aussi avant d’acheter un fond de teint, il est indispensable de faire des tests et d’observer la réaction chromatique.
En complément ou à  la place des bases, il est possible de compenser les modifications de couleur de deux manières. L’une consiste à  choisir un fond de teint orangé plus clair que la peau et à  l’assombrir à  l’aide d’une poudre plus foncée et plus chaude , l’autre à  choisir un fond de teint plus foncé que la peau et à  l’éclaircir avec une poudre plus claire et plus froide .

► Maquillage des yeux

Tracer le contour de l’oeil à  l’eye-liner ou au crayon plus foncé que la couleur de la peau pour bien faire ressortir le blanc de l’oeil ou éclaircir une éventuelle tendance jaunâtre, voire rougeâtre.
En dehors du noir, le brun foncé, le bleu dur et le vert sapin donnent un bel effet.
Les ombres à  paupières doivent toujours être fortement pigmentées et de deux à  trois tons au-dessus des couleurs utilisées habituellement pour les peaux blanches.
Les harmonies qui paraîtraient excessives pour les unes sont ben adaptées aux autres.

Pour renforcer leur effet, toujours bien éclaircir la paupière à  l’aide d’un fond de teint très clair ou d’une ombre à  paupières blanc cassé avant de superposer les autres ombres.
Les ombres irisées et très nacrées conviennent aussi pour un maquillage du jour.
Dessiner l’oeil en forme d’amande peut en corriger la rondeur éventuelle.

► Maquillage des cils

Les cils maquillés d’une couche de mascara dans les teintes noires (violet foncé, bleu nuit, marron…)
apportent une touche de couleur intéressante.
Des faux-cils peuvent allonger les cils et délimitent mieux l’oeil, surtout quand il a été allongé.

► Maquillage des lèvres

Les femmes noires souhaitent souvent diminuer l’épaisseur de leurs lèvres.
Elles peuvent le faire en dissimulant la bordure de la lèvre sous un anti-cerne ou un mélange de fond de teint et de crème  correctrice plus clairs.
Tracer le nouveau contour avec un crayon plus foncé que le rouge à  lèvres.
Le dégrader vers l’intérieur et mélanger avec un rouge à  lèvres couvrant.
Pour ne pas annuler l’effet réducteur, préférer les rouges mats, les laques et les couleurs douces aux couleurs nacrées ou fluorescentes.

Une autre technique consiste à  réduire optiquement les lèvres en utilisant deux couleurs de rouge à
lèvres, l’une foncée pour le contour l’autre un peu plus claire pour l’intérieur.
Bien estomper les deux nuances pour éviter toute démarcation.