Accueil » Maquillage » Le maquillage normal – Conseils et astuces de professionnels
Conseils de maquillage

Le maquillage normal – Conseils et astuces de professionnels


Conseils , techniques de maquillage et astuces de professionnels 

► La préparation du visage au maquillage

Un bon maquillage peut faire des miracles, mais des corrections importantes nécessitent souvent des couches couvrantes et épaisses qui rendent la peau moins naturelle et le maquillage quelque peu apprêté .
Avant tout maquillage, il est indispensable de nettoyer la peau avec un démaquillant et d’enlever toute trace de produit et de sébum à  l’aide d’un tonique.
Aucun maquillage ne peut tenir sur une peau mal nettoyée.

► Astuces de professionnels

un maquillage parfaitPeaux grasses :
laisser agir un masque spécifique pour bien fermer les pores et assurer une meilleure stabilité au maquillage.
Peaux ternes, fatiguées : faire un gommage qui éclaircit la carnation de deux tons.
Il  n y a pas de meilleur coup d’éclat que de conjuguer ce traitement avec l’application d’une base violette.
Peaux sèches : faire un modelage à  l’huile essentielle pour assouplir la peau et lui procurer un confort maximal.

► Les bases de maquillage (prémaquillage)

joli maquillageLes bases de prémaquillage peuvent être colorées.

Sans vraiment changer la couleur de la peau, elles sont capables de modifier son halo
ou encore de neutraliser certains défauts tels que les taches pigmentaires,
la couperose ou les cernes profonds.

Ces bases sont alors utilisées comme bases correctrices et peuvent recevoir la poudre ou le fond de teint.L’avantage est évident.

Il n’est plus nécessaire de recourir à  plusieurs couches de fond de teint pour modifier la couleur du teint.
Certaines bases contiennent même des filtres anti-UV.

Chaque couleur a une action particulière .
Verte elle neutralise les zones rouges ou des rougeurs dispersées sur tout le visage l’acné, couperose.
Orange, elle réchauffe les peau mates et ternes;
permet de rehausser un bronzage en train de virer au jaune; donne « bonne mine » à  un teint très fatigué.
Blanche, elle éclaircit une peau déjà  claire.
Bleue, elle permet d’estomper de légères rougeurs sur une peau claire.
Violette, elle illumine les peaux claires et ternes
éclaircit les peaux mates et jaunes.
Rose, elle donne de l’éclat aux peaux mates et à  celles qui ont tendance à  être grisâtres

► Le fond de teint

savoir se maquillerToutes les femmes dont le teint présente quelques imperfections ne doivent pas hésiter à  utiliser un fond de teint bien adapté, de qualité et sans ingrédients toxiques.
Car le fond de teint, transparent ou couvrant, lisse et unifie notre épiderme tant éprouvé pour lui donner un fini satiné, velouté et éclatant.

Certains fonds de teint  qui contiennent de minuscules particules réfléchissantes, diffusent la lumière, illuminent le teint et estompent les rides.

Il ne faut pas croire cette vieille légende qui prétend que les fonds de teint empêchent la peau de respirer.
Il ne faut pas craindre, non plus, que le fond de teint fasse masque.
Aujourd’hui, les fonds de teint de qualité  ne condamnent pas la peau à  l’asphyxie et leur fonction est souvent double.
D’une part, recouvrir les imperfections de la peau, l’unifier, la matifier et éventuellement la hâler,
d’autre part, en fonction des agents traitants utilisés, protéger la peau contre les agressions de la pollution, du froid, des UV et du dessèchement par le vent .
Il faut lire les étiquettes , rechercher les ingrédients et comprendre leurs rôles.
Si l’on choisit bien son fond de teint, il n’est pas indispensable de poudrer par-dessus.
Il conserve un aspect velouté toute la journée.

Certains professionnels préfèrent appliquer le fond de teint au doigt, d’autres à  l’éponge ou au pinceau.
D’autres encore apposent au doigt de petites touches sur toute la ligne médiane du visage et l’étirent ensuite à  l’éponge vers l’extérieur.

► Astuces de professionnels

Pour les peaux  très sèches , ajouter quelques gouttes d’huile essentielle au fond de teint choisi.

Si le fond de teint n’est pas suffisamment fluide, le réchauffer dans le creux de la main
et le travailler aux doigts.

Mélanger les fonds de teint, si possible de la même texture, pour obtenir la bonne couleur .
Ce truc est particulièrement utile pour adapter la couleur du fond de teint au fur et à  mesure de la progression (et de la régression) du bronzage.

L’application au doigt donne, en général,un résultat plus léger et plus transparent.
L’application au pinceau donne un résultat plus précis et fondu .

L’éponge donne un fini plus couvrant et plus uniforme, plus sophistiqué aussi.
Si vous adoptez l’éponge, utilisez-la à  sec ou légèrement humectée (bien essorer l’éponge) pour un effet encore plus couvrant.
Mais attention ! Trop mouillée, elle peut modifier la texture du fond de teint et entraver son efficacité.

Quelle que soit la méthode d’application, il est toujours préférable de » chauffer » une petite quantité de fond de teint dans le creux de la main.
Ainsi, la quantité de produit sera mieux contrôlée et fondra mieux sur l’épiderme.
Etaler le fond de teint sur tout le visage, par des mouvements aussi ascendants que possible, lèvres et paupières comprises.
Pour finir, l’estomper très soigneusement afin d’éviter toute ligne de démarcation.

Une fois que le fond de teint est posé, vérifier le résultat dans le miroir.
Si des défauts subsistent,tamponner délicatement à  l’éponge avec un reste de fond de teint.

voir la suite : Maquillage correction du teint