Accueil » Maquillage » Maquillage des yeux
le maquillage des yeux

Maquillage des yeux


Conseils pour le maquillage des yeux

► Crayon à  maquillage
Pour tailler parfaitement un crayon gras, placez-le quelques heures dans le réfrigérateur.
Si votre crayon est trop sec, passez sa mine rapidement sous la flamme d’une allumette ou d’un briquet .
► Fard à  paupières oublié

Travaillez d€™’abord la paupière avec un soin contour des yeux que vous ferez bien pénétrer.
Hachurez ensuite toute la paupière mobile, jusque sous l’€™arcade, de coups de crayons pastel ou nacrés à  l€™’horizontale ou en bayadère.
Estompez du bout des doigts afin d€™obtenir un effet plus ou moins intense.
Avec des crayons plus foncés (noir, gris ou marron), tracez un trait au ras des cils et floutez au pinceau fin le bord du tracé sur toute la paupière mobile.
► Remplacer son anti-cerne oublié
Appliquez une touche de fond de teint sur le cerne en tapotant afin d€™’intensifier la couvrance.
Poudrez légèrement avec un petit pinceau propre.
Lissez avec le doigt dans un mouvement de va-et-vient.
► Bien appliquer son anti-cerne

L’idéal est de l’appliquer après votre fond de teint, pour améliorer son adhérence à  la peau.
Pour cela, faites le tour de l’oeil, en allant du coin interne (point initial de la circulation) vers l’extérieur et faites-le remonter ensuite sur votre paupière, pour cacher les petites rougeurs persistantes.
Nul besoin de pinceau, l’application doit se réaliser au doigt, en tapotant légèrement.
Vous devez toujours l’appliquer en regardant en l’air et l’étaler jusqu’au ras de l’oeil.
Ainsi, en baissant le regard, le produit se positionnera plus facilement et couvrira bien l’ensemble du cerne.
Une fois l’anti-cernes posé, vous pouvez aussi remettre une légère couche de fond de teint afin qu’il s’uniformise bien avec la couleur de la peau.
Et puis si vous avez le temps, vous pouvez finaliser le tout en appliquant une poudre libre, ce qui optimisera la tenue de l’anti-cernes tout au long de la journée.
► Choisir son anti-cerne

Pour un résultat optimal, choisissez donc un anti-cerne un demi ton plus clair que votre carnation et donc, que votre fond de teint.
Si l’anti-cerne est trop foncé, vous risquez d’accentuer le cerne et de le faire ressortir.
Et s’il est trop clair, il ne camouflera pas le cerne et l’accentuera aussi.

maquillage des yeux

► Agrandir le regard

Pour les petits yeux, il faut travailler la partie supérieure.
Pour cela, posez une ombre claire irisée sur l’arcade sourcilière afin d’ouvrir le regard.
Evitez les ombres foncées qui ont tendance à  fermer le regard et à  le rétrécir.
Ensuite, placez une ombre à  paupières claire pastel sur le reste de la paupière.

Ne mettez jamais de crayon noir à  l’intérieur.
Placez-le juste en dessous de la muqueuse, sur une seule moitié, en tirant vers l’extérieur.
Estompez ce trait avec un pinceau.
Autre méthode : vous pouvez aussi appliquer un trait de crayon blanc ou beige pastel à  l’intérieur de l’oeil, pour donner de la dimension au regard.
Enfin, ne mettez jamais de mascara en dessous.
Contentez-vous d’une couche au dessus et passez le recourbe-cils avant d’appliquer votre mascara .

► Le Khol pour les yeux

Utilisé depuis des millénaires, il se vend dans tous les bazars autour de la Méditerranée.
Le khol, ou kohol, est tiré d’une roche métallique (sulfure d’antimoine), d’un gris brillant argenté.
Au Maroc, on peut acheter dans les souks des morceaux de roche que l’on écrase soi-même facilement, car elle est très friable.
Sinon, vous trouverez, soit au Maroc soit dans les quartiers arabes des villes d’Europe, de la roche déjà  broyée en poudre fine, de couleur gris-bleu sombre.
Cette poudre se met sur le bord des paupières, avec n’importe quel bout de petit bâton du format d’une allumette.
On peut la poser en trait épais, comme un eye-liner, ou seulement en ombre moins foncée.
Le khol va aussi bien aux yeux sombres qu’aux yeux clairs, et fait beaucoup plus naturel que les « eye-liner » du commerce.
Le khol s’achète dans les magasins de produits exotiques et importateurs de spécialités nord-africaines.